French (Fr)English (United Kingdom)Deutsch (DE-CH-AT)Español(Spanish Formal International)Italian - Italy
temoignages de clients

des témoignages qui résument bien l'interet d'investir dans un microlab :


Le microlab au Château Branas-Grand-Poujeaux

Florent Gautier (Œnologue stagiaire 2011-2012)
Château Branas-Grand-Poujeaux  ( vignobles ONCLIN )

 Nous possédons un Microlab au Château Branas-Grand-Poujeaux (appellation Moulis-en-Médoc) depuis 4 ans.
Nous nous en servons principalement, d’une part pour faire des G+F sur nos vins de presse afin de suivre la dégradation des sucres résiduels et d’autre part pour suivre la dégradation de l’acide malique au cours de la fermentation malolactique.
Il nous arrive également d’utiliser le Microlab pour mesurer des pH et des IPT.
Le premier critère qui nous a poussés à acheter un Microlab est l’économie financière conséquente que nous réalisons en faisant nos analyses nous même au lieu de les faire faire dans un laboratoire. De plus, étant donné le faible coût des analyses et le faible volume de vin utilisé, il est possible de réaliser un suivi barrique par barrique et non plus lot par lot. Par ailleurs, nous ne perdons plus de temps à apporter les échantillons au laboratoire, d’autant plus que ce dernier peut se trouver très loin. Il faut également noter que pour une analyse effectuée en laboratoire, vous perdez le volume d’un quart avion, soit 18cl. Avec le Microlab, nous n’utilisons plus que 10µl par analyse !!! Nous réalisons donc une économie de 17,9990cl de vin par analyse, soit presque une bouteille toutes les 4 analyses. Quand on considère le nombre d’échantillons que l’on envoie au laboratoire pour les malo, nous vous assurons que l’économie est de taille à vous motiver. Enfin, les réactifs nécessaires pour faire les analyses se conservent très bien au frigidaire pendant un an, ce qui nous permet de finir les réactifs de l’année précédente en début de nouvelle campagne et ainsi de ne pas avoir de perte.
Le second critère qui nous a poussés à investir dans ce petit laboratoire de poche est sa flexibilité et sa rapidité. En effet entre le moment où nous décidons de faire des analyses et leurs résultats, il ne s’écoule que 2 à 4 heures. Connaissez-vous un laboratoire qui vous délivre les résultats aussi vite ? De plus, nous utilisons le Microlab uniquement pour les G+F et l’acide malique, mais cet appareil, d’une grande flexibilité, est capable d’en faire plus d’une vingtaine, comme par exemple les analyses de SO2.
Le troisième critère est sa facilité d’utilisation. En effet des fiches techniques détaillent très précisément l’ensemble des manipulations à réaliser pour faire les analyses. Aussi faire ses analyses devient un jeu d’enfants. Il faut également mentionner le logiciel qui est très intuitif et donc extrêmement simple d’utilisation. En général, ce sont nos stagiaires œnologues qui réalisent les analyses. Chaque année, le nouveau stagiaire apprend seul à se servir du Microlab en lisant la notice. Quelques heures de manipulations lui suffisent pour maitriser l’ensemble des fonctionnalités de l’appareil.
Le quatrième critère qui nous a convaincu est l’assistance technique. A la moindre question, au moindre souci d’utilisation, un simple coup de téléphone ou un mail à Monsieur Bernard Genot et dans les minutes qui suivent vous avez une solution efficace.
Enfin, le dernier point qui a fini de nous convaincre, et de loin le plus important en termes d’analyse, est la fiabilité et la justesse des analyses réalisées par le Microlab. En effet, il nous ait arrivé à plusieurs reprises de trouver des résultats d’analyses différents de ce que nous attendions. Nous les avons répliquées pour trouver à chaque fois des valeurs proches. Soit dit en passant, le Microlab donne donc des résultats tout à fait répétables. Nous avons envoyé des échantillons pour vérification au laboratoire. Ces vérifications nous ont appris deux choses. Certains résultats des laboratoires étaient différents des nôtres, mais après vérifications dans plusieurs laboratoires, c’était le Microlab qui nous donnait les valeurs les plus justes. D’autres résultats des laboratoires étaient très proches de ceux du Microlab. Cet appareil offre donc des résultats d’analyses fiables et surtout plus justes que certains laboratoires d’analyses.
Voila quelle est notre expérience avec le Microlab. Puisse-t-elle vous aidez dans votre choix d’investissement. Si vous nous permettez un conseil, nous vous dirions de ne pas hésiter car le Microlab permet de faire de sérieuse économie sur le coût des analyses, il est flexible, rapide et facile d’utilisation, l’assistance technique est efficace et par dessus tout le Microlab est fiable et juste.



Mikaël Gastineau, Domaine des Baumard, Rochefort sur Loire

Notre entreprise représente 40 ha et nous vinifions entre 1500 et 2500 hl.
 Nous avons rencontré quelques soucis avec le laboratoire et la présentation du Microlab par Mr Genot nous a fortement séduit par rapport à la rapidité et la simplicité d'exécution.
En plus le prix de l'appareil est très correct car en comparant le prix du microlab à nos devis réalisé pour un ph mètre et un turbidimètre, la différence est très faible.
Nous avons donc opté pour la version la plus complète avec le pH mètre.
Aux vendanges, nous nous sommes beaucoup servi du turbidimètre et des DO pour affiner nos pressurages et nos enzymages. Certaines de nos interrogations sur le fractionnement des jus au pressurage ont ainsi pu avoir une réponse analytique.
En ce qui concerne les analyses enzymatiques, nous avons pris les kits Glucose/fructose, acide malique, SO2 libre, SO2 total et acidité volatile.
Cela nous a permis de gagner en:
 1- temps. Il faut environ 5 à 15 min de travail pour réaliser une série d'analyses avec le  microlab et il fallait 15 à 30 min pour  emmener les échantillons au laboratoire.

 2- Réactivité: le résultat est obtenu directement alors qu'il faut attendre environ 4 à 5 heures  après le dépôt de l'échantillon au labo. Ainsi plus d'heures supplémentaires dû à des  soutirages à 18h30 car on a attendu toute la journée le résultat

 3- Sécurité: On fait beaucoup plus d'analyses donc on suit mieux les vinifications. Pour nos  levains de malo, les dédoublement ont pu être fait au bon moment ainsi les multiplications se  sont déroulés parfaitement.
 Pouvoir faire la volatile quand on veut est également très rassurant.

 4- Qualité: avec le ph mètre, le dosage de SO2 libre et total, le microlab calcule le SO2  actif   et nous permet ainsi de mieux gérer les doses de SO2 de chaque cuve.

Depuis septembre nous avons réalisé environ 200 analyses avec le microlab pour à peine 200 euros de consommables alors qu'en les faisant au laboratoire, le coût aurait été de plus de 1200 euros.
Ainsi pour notre entreprise, l'économie réalisé en une année devrait se situer entre 1000 et 1500 euros. 
    
 Géraud Arbeau
 Vignobles Arbeau
 Négociant en vins du Sud-Ouest

 Depuis maintenant 3 ans nous utilisons régulièrement le microlab pour nos analyses d'acidité volatile de suivi de chai et de nos achats.
Nous apprécions particulièrement la rapidité, la fiabilité et l'automatisme des mesures à travers le logiciel dédié.
Le service après vente est un grand plus grâce à la grande disponibilité de Mr genot.